Après l'exposition de Quincy.

Publié le par Didier Ponge

Il y a près de quinze jours, Rail 91 était sur le terrain pour l'exposition de Quincy-sous-Sénart.

Comme à chaque retour d'expo, nous avons du matériel à réparer, des améliorations à apporter, des évolutions à programmer.

Au rang des réparations, deux petits accidents seulement, ce qui montre maintenant le degré de maîtrise du montage, de la gestion et du démontage du réseau. Une raquette de retournement pliable n'a pas été démontée correctement, et une partie de voie (nouvel aménagement de la raquette) prévue en jonction bord à bord (sans coupons de rail de raccordement) a été monté avec des éclisses. En oubliant de les ôter, une portion de voie a été abîmée! De même sur un des modules de pleine voie, les attaches plastiques qui simulent les tire-fonds d'une file de rail ont sauté, et la voie présente une faiblesse qui risque de provoquer un déraillement.

En terme d'amélioration, les trois nouveaux modules à l'extrême gauche de la gare de Ris-Orangis, et qui présente des voies d'accès et de manœuvre à un EP (embranchement particulier) se trouvent maintenant cachés par les panneaux de fond (qui ont été rehaussés) et à près de 3,5 m du pupitre de commande. Une commande filaire va donc être réalisée pour faciliter les manœuvres sur ces portions de voies.

Enfin en terme d'évolution, l'intérêt du public pour notre présentation sous caténaire partielle, nous incite àcompléter l'équipement pour que la caténaire permette de circuler pantos levés (sans qu'elle soit électriquement fonctionnelle). Ainsi deux "pièges à pantos" pourraient être prochainement réalisés pour les extrémités de notre présentation. D'un côté la sous station électrique de Ris-Orangis et de l'autre, côté Grigny, un pont routier pourraient être les solutions pour cacher de tels systèmes.

Encore du boulot pour les braves !

Publié dans Rail 91

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article